Conditions d'embauche

CONDITIONS D’EMBAUCHE

Le candidat doit être inscrit à Pôle emploi et être éligible à l’IAE (Insertion par l’Activité Economique). 80 % de nos salariés doivent être bénéficiaires du RSA. Les salariés sont recrutés sur des contrats à durée déterminée d’insertion (CDDI).

La durée initiale du CDDI est en général de 6 mois (ne peut être inférieure à 4 mois), les renouvellements sont limités dans une période de 24 mois. Une prolongation de contrat peut être accordée pour achever une formation en cours, pour les salariés âgés de 50 ans et plus et pour les travailleurs handicapés sous réserve d’un accord de Pôle Emploi.

La durée hebdomadaire du CDDI est de 26 heures. Néanmoins, le contrat peut prévoir d’aller en-deçà de 26h pour prendre en compte les difficultés particulièrement importantes de la personne, conformément au Décret n° 2015-1435 du 5 novembre 2015 relatif à la durée minimale de travail en atelier et chantier d'insertion et portant diverses mesures relatives à l'insertion par l'activité économique.

Ces contrats peuvent, afin de développer l'expérience et les compétences du salarié, prévoir une période de mise en situation en milieu professionnel auprès d'un autre employeur.

    Démarches  

  • Via pôle emploi
  • En candidature spontanée
    • Etude du CV et de la lettre de motivation
    • Contact par téléphone avec le directeur ou l’encadrant socioprofessionnel
    • Prise de rendez-vous pour un entretien

   L’accompagnement  

Au sein d’un ACI et dans le cadre de son projet d’accompagnement, l’accompagnant socioprofessionnel est le référent des salariés polyvalents en matière de parcours d’insertion et de formation professionnelle et est polyvalent sur l’ensemble des aspects liés aux parcours d’insertion (accompagnement social et accompagnement professionnel).

Nous proposons un parcours d’insertion socioprofessionnelle aux personnes les plus éloignées de l’emploi fondé sur une expérience en situation réelle de travail, une formation en situation de production, ainsi qu’un accompagnement individualisé. OPUR assure donc un accompagnement socioprofessionnel adapté à la situation de chaque personne.

L'insertion sociale et professionnelle d'une personne conditionne son insertion globale.  Il n'est pas envisageable de réussir une insertion professionnelle durable si les problèmes sociaux ne sont pas en voie d'être solutionnés (logement, santé, budget, famille, etc.).

OPUR a pour objectif de permettre à des personnes en grande difficulté sociale et/ou professionnelle de se situer au regard du monde du travail et de retrouver une identité sociale et professionnelle.
L'entrée dans la structure permet une réadaptation :

  • aux horaires
  • à une cadence de travail
  • à une hiérarchie
  • au respect des consignes
  • à la recherche d'emploi

 

Chaque jour, l’encadrant socioprofessionnel rencontre un salarié, pendant environ 1h, afin de discuter d’éventuels problèmes d’ordre professionnel ou personnel ; dans ce cas, la confidentialité est de rigueur. Cet encadrant le suit dans les démarches administratives (logement, impôts, mutuelle, permis…) et dans la recherches d’un futur emploi (autoentrepreneur, salarié…). Puis, l’encadrant technique les rejoint pour faire un diagnostic et une mesure de la progression sur le plan des métiers et du comportement sur les chantiers. 

OBLIGATONS DU SALARIE

Respecter les articles du contrat de travail

Horaires, plannings, consignes, hiérarchie, etc…

Les formations 

Tout salarié fait l’objet d’un diagnostic des connaissances générales et suit des cours de remise à niveau. Tout salarié a un droit d’accès à la formation. OPUR propose donc différents thèmes de formations adaptées afin d’augmenter les connaissances et aptitudes de ses salariés. Les salariés ont également accès à des formations en lien avec leur projet professionnel.

Les Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP)

Pendant le parcours, les salariés se voient proposer une (voire plusieurs) période d’immersion en entreprises sur des métiers en lien avec leur projet. Les propositions de PMSMP ne peuvent pas être refusées par le salarié.